jeudi, 25 mai 2017
FacebookTwitterRSS Feed
   
Texte

RETRAITES DES FEMMES AU SENAT : PAS DE QUARTIER

Alors que la mobilisation contre la réforme des retraites du gouvernement bat son plein, Françoise Laborde, Sénatrice PRG de la Haute Garonne, dénonce, avec l'ensemble des membres de gauche de la DDDF - Délégation aux Droits des Femmes - de la Haute Assemblée, l'immobilisme du gouvernement en matière de retraites des femmes.

Retenue à Paris, au Sénat, par les débats dans l'hémicycle, elle défend les amendements qu'elle a déposés sur le texte avec le groupe RDSE.
"Nous ne sommes pas dupes, Monsieur le Ministre ! Il est inadmissible de nous faire croire que les inégalités hommes femmes en matière de retraites seront réglées par le relèvement de l'obtention du taux plein alors qu'il existe un important taux de chômage des seniors ". "Votre projet de loi pénalise davantage encore les femmes ! " a-t-elle ajouté, pour conclure : "C'est à la racine qu'il faut traiter les problèmes : inégalité salariale, temps partiel subi, carrières tronquées, ..."

Malgré les effets d'annonce, elle regrette que les mesures préconisées par le gouvernement pour les parents de trois enfants ou d'enfants handicapés, soient affaiblies par les multiples conditions retenues pour en bénéficier !!!! "

Elle votera contre ce texte qui installe la précarisation des retraité(e)s pour longtemps !