jeudi, 30 mars 2017
FacebookTwitterRSS Feed
   
Texte

Situation des sages femmes

Situation des sages femmes

Communiqué de presse - 20 février 2014

FRANÇOISE LABORDE INTERROGE LE GOUVERNEMENT SUR LA SITUATION DES SAGES-FEMMES

La Sénatrice de Haute-Garonne est intervenue dans le cadre des questions d’actualité au gouvernement, le jeudi 20 février 2014. Elle a interrogé la Ministre des affaires sociales et de la santé, sur la situation des sages-femmes.

A la suite de la manifestation qui s’est tenue à Paris, mercredi 19 février, elle a rappelé que si l’« importance [des sages-femmes et des maïeuticiens] dans le parcours de santé des femmes n’est plus à démontrer, [ils] restent cependant parfois considérés comme de simples supplétifs. »

Le gouvernement qui a entamé des négociations et mis en place un groupe de travail, en novembre dernier, doit rendre ses conclusions dans les prochains jours

F. Laborde a ainsi demandé comment le « gouvernement entend adapter le statut de ces professionnels aux réalités de leurs missions ». En effet, certaines organisations réclament le statut de « praticien hospitalier » d’autres préfèrent un maintien dans la fonction publique. Elle a aussi interrogé la ministre sur les arbitrages concernant la place des sages-femmes dans les établissements, et notamment dans leur gouvernance, mais aussi concernant les modifications de leur formation universitaire initiale et en termes de revalorisation salariale

Enfin, elle a interpelé le gouvernement sur les « préoccupations de toutes les femmes face à la pénurie de spécialistes de gynécologie médicale, sur tout le territoire. »

Retrouvez l’intégralité du texte de la question d’actualité sur le site http://www.francoiselaborde.fr/component/content/article/359-2014-02-20-15-23-25