dimanche, 26 mars 2017
FacebookTwitterRSS Feed
   
Texte

Mise au point de J. Glavany, P. Kessel et F. Laborde sur l'Observatoire de la Laïcité.

Mise au point de J. Glavany, P. Kessel et F. Laborde sur l'Observatoire de la Laïcité.

MM. Jean Glavany, Patrick Kessel et Mme Françoise Laborde, trois membres de l'Observatoire de la Laïcité, ont publié un communiqué de presse commun pour faire une mise au point sur le fonctionnement de cet organisme.

pdfTexte du communiqué de presse commun du 15 janvier 2015

________________________________________

L'avis de l'Observatoire de la Laïcité du mercredi 14 janvier nous amène à faire la mise au point suivante:

- Sur la forme, cet avis s'est fait sans aucune délibération collective, par simple consultation électronique et dans la précipitation. La seule évocation d'une décision à la majorité est soumise à la plus grande équivoque. Ce genre de méthode n'honore pas une institution récente et à la recherche de sa crédibilité. Elle confirme un fonctionnement qui a déjà posé problème, lorsqu'au nom de l'Observatoire, il a pu être dit qu'il n'y avait pas de problèmes de laïcité en France.

- Sur le fond, ces propositions sont pour l'essentiel angéliques et pusillanimes. Cosmétiques dans le meilleur des cas, certaines sont clairement anti laïques et évidemment inacceptables pour la République. Au-delà, ce qui frappe, c'est le décalage entre ce document et la force des convictions affirmées par le Président de la République ces derniers jours et par le Premier ministre dans son discours admirable mardi dernier à l'Assemblée Nationale.

Ce décalage et cette incohérence ne sont plus viables. Ils auraient du nous conduire à démissionner de l'Observatoire.

Nous ne le faisons pas à ce stade pour deux raisons :

- La première, ne pas donner le sentiment d'abandonner le navire après les heures tragiques traversées par notre pays.

- La seconde, soutenir le Premier Ministre dans le combat dont il a affiché clairement l'ambition, mardi dernier et qui nous paraît, elle et elle seule, à la mesure des enjeux.

Dans une situation politique aussi lourde et face à des enjeux aussi graves, nous attendons des pouvoirs publics qu'ils mettent bon ordre dans ces dysfonctionnements et ces incohérences.

Jean GLAVANY, député des Hautes-Pyrénées

Patrick KESSEL, Président du Comité Laïcité République

Françoise LABORDE, Sénatrice de la Haute-Garonne

contact :
01 42 34 30 73
06 99 51 73 79
www.francoiselaborde.fr
Tweeter : @Laborde_Senat