dimanche, 30 avril 2017
FacebookTwitterRSS Feed
   
Texte

Le 25 mai - Elections européennes

Le 25 mai - Elections européennes

MOBILISONS NOUS POUR UNE EUROPE FORTE, AVEC VIRGINIE ROZIERE

1 tour = 1 vote


Virginie ROZIERE a été élue, le 25 mai 2014, , pour représenter le Grand Sud Ouest au Parlement européen, ainsi que son co listier, Eric ANDRIEU.

Françoise Laborde, Sénatrice PRG de Haute-Garonne, a participé au meeting du 22 mai 2014, à 19h, à l’espace Agora de Labège (31) aux côtés de Virginie Rozière, Jean-Michel Baylet, Président du Parti radical de Gauche et Laurent Fabius.

Les élus et militants de la fédération PRG de Haute-Garonne ont apporté leur soutien à Virginie Rozière, qui conduit la liste PS-PRG, dans la circonscription du grand Sud-ouest.

« Virginie incarne le renouvèlement et l’engagement au service des valeurs de solidarité et d’humanisme. Elle saura les porter, et représenter notre région et nos concitoyens au Parlement Européen. »

« Cette dernière ligne droite est cruciale, nombre de nos concitoyens sont encore indécis ou hésitent à se rendre aux urnes, ce dimanche. Il faut rappeler qu’il n’y aura qu’un seul tour donc la mobilisation de tous est primordiale ! »

L’Union Européenne trouve son origine dans la volonté des dirigeants politiques d’après-guerre de créer un espace de paix et de stabilité politique.

Le Parlement issu du suffrage de dimanche prochain élira pour la première fois le Président de la Commission Européenne.C'est une avancée démocratique.

Selon les dernières études d’opinion, le PSE (Parti Socialiste Européen) et le PPE (Parti Populaire Européen) sont au coude-à-coude. Il y a une véritable opportunité d’infléchir la construction européenne, pour une Europe qui préserve notre modèle social, harmonise les législations nationales et lutte contre le dumping social ».

Pour une Europe des Libertés. « Les libertés fondamentales ne sont jamais acquises. Le récent projet de loi présenté par le gouvernement – de droite – espagnol revient sur le droit à l’IVG, ou les déclarations de Mme Le Pen, qui confie partager des valeurs communes avec Vladimir Poutine en apportent la preuve. La tentation du vote extrême existe, nous devons informer nos concitoyens que le repli identitaire et économique ne mènerait qu’au déclassement de la France. »

Pour une Europe de la recherche et de l’innovation. « La polémique autour de la cession de la branche énergie du groupe ALSTOM, est venue nous rappeler l’importance d’une Europe unie pour faire face aux enjeux de la mondialisation. C’est de l’Europe que viendra la croissance de demain. »