mardi, 28 mars 2017
FacebookTwitterRSS Feed
   
Texte

Toulouse défend l'IVG

Toulouse défend l'IVG

Françoise Laborde, sénatrice, vice-présidente de la Délégation aux droits des Femmes du Sénat, participait à la grande manifestation de soutien en faveur du droit à l'avortement, le 1er février 2014, à Toulouse, par solidarité avec les femmes espagnoles dont le pays vient de voter des restrictions au droit à l'IVG. Françoise Laborde refuse le retour des aiguilles à tricoter et des pratiques barbares toujours dramatiques, et trop souvent fatales, pour la santé des femmes.

Françoise Laborde, sénatrice, vice-présidente de la Délégation aux droits des Femmes du Sénat, participait sous la pluie à la grande manifestation de soutien en faveur du droit à l'avortement, le 1er février 2014, à Toulouse.

Cette protestation intervient pour témoigner de la solidarité des femmes françaises avec les aux femmes espagnoles dont le pays vient de voter des restrictions au droit à l'IVG.

Françoise Laborde refuse le retour des aiguilles à tricoter et autres pratiques barbares toujours dramatiques, et trop souvent fatales, pour la santé des femmes.

Elle défend le droit des femmes à disposer de leur corps.

Lire le plaidoyer de Me Annie Sugier, Présidente de la Ligue du Droit International des Femmes, en faveur d'une harmonisation européenne du droit à l'IVG