mardi, 25 avril 2017
FacebookTwitterRSS Feed
   
Texte

Lutte contre les stéréotypes sexistes dans les manuels scolaires

Lutte contre les stéréotypes sexistes dans les manuels scolaires

La délégation du Sénat aux droits des femmes a mené cette année un travail sur l'appréhension et la déconstruction des « stéréotypes sexistes dans les manuels scolaires », dont les conclusions ont été présentées à la presse par son rapporteur, M. Courteau, le 2 juillet 2014.

Au-delà de sa fonction d'organisation des connaissances à un moment donné, le manuel scolaire est aussi un lieu symbolique de construction et d'expression des valeurs d'une société.

Il est, par ailleurs, un outil de transmission entre l'école et les familles. Parfois unique livre à entrer dans le foyer, en particulier dans les familles culturellement les plus défavorisées, il peut constituer un levier de changement social. C'est en ce sens qu'il peut être un vecteur non négligeable de promotion de l'égalité entre les sexes.

La délégation a entendu des professionnels de l'éducation, des représentants de la conception des programmes et de l'édition scolaire ainsi que des acteurs institutionnels.

Le constat qu'ils ont permis à la délégation de dresser est sévère : les manuels restent des outils pédagogiques très perfectibles sur le plan de l'éducation à l'égalité.

La délégation a adopté le 19 juin 2014 quatorze recommandations visant principalement à :

- accompagner les éditeurs scolaires dans leur volonté de renouveler les manuels existants à la lumière de l'exigence de parité ;

- poursuivre la mobilisation de l'ensemble de la communauté éducative, sur la base des ABCD de l'égalité.

 

Accéder au dossier en ligne / consulter le rapport et ses recommandations