lundi, 27 mars 2017
FacebookTwitterRSS Feed
   
Texte

Dossier : Enseignement scolaire et professionnel

Dossier : Enseignement scolaire et professionnel

Vous trouverez ci-dessous le lien vers le livret d'information adressé par le Ministère de l'Education Nationale qui répertorie l'ensemble des associations et institutions acteurs de l'accueil des enfants avec leurs coordonnées en Haute Garonne :
 rythmes_scolaires_Livret_dinformations.pdf

Lundi 10 juin 2013 - Salle Paul Eluard à Cugnaux

A l'initiative du cercle radical de Cugnaux, Françoise LABORDE était inivitée à participer à un débat public sur le thème "l'Ecole de demain". 10 juin 2013 : Débat public à Cugnaux :  l'Ecole de Demain
Vous trouverez ci-joint le lien vers le texte de son intervention :
 Intervention cugnaux 10.06.2013 ecole de demain.pdf


ECOLE 2013

- Projet de loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école

Françoise Laborde a siégé en séance au Sénat du mardi 21 au vendredi 24 mai pour participer à la discussion de ce projet de loi et défendre près de 80 amendements qui portent principalement sûr : les temps éducatifs, les enfants en situation de handicap, l'orientation nécessaire tout au long de la scolarité, l'enseignement laïque de la morale à l'école, le parcours d'enseignements artistiques et culturels, la lutte contre les inégalités territoriales, le métier d'enseignant, le numérique, le statut des auxiliaires de vie scolaire.


16 d'entre eux ont été adoptés : consulter les amendements

consulter l'ensemble des interventions de F. Laborde lors de l'examen en première lecture de ce projet de loi.

accéder au dossier législatif complet

Détail des interventions :
Vendredi 24 - Françoise Laborde est présente en séance pour défendre les amendements dans la discussion des articles et lors du vote sur l'ensemble du texte. Elle intervient pour l'explication de vote au nom du groupe RDSE.

Jeudi 23
Françoise Laborde défend les amendements dans la discussion des articles

Mercredi 22 - Françoise Laborde intervient au nom du groupe RDSE, contre la motion UMP de question préalable. Elle défend les premiers amendements dans la discussion des articles. 

Françoise Laborde intervient contre la motion tendant à opposer la question préalable à la discussion.

 

Vidéo : position des groupes parlementaires du Sénat
[Entretien] Les groupes politiques donnent leur... par Senat

- Retrouvez l'ensemble des auditions en commission Culture Education Communication du Sénat, relatives à la préparation de l'examen du projet de loi d'orientation et de programmation de refondation de l'école.

- Accédez au dossier législatif relatif au projet de loi d'orientation et de programmation pour la Refondation de l'école.


ANNEE 2012


refondation ecole laborde 18 oct 2012 senat- 21 novembre 2012 - écoles de production
Françoise Laborde, rapporteur pour la Commission Culture, est intervenue au nom de la Commission dans la discussion de la proposition de loi n°120 relative aux écoles de production. Elle a été reçu le 13 novembre au cabinet du Ministre de la Foramtion et de l'Apprentissage, M. REPENTIN, en vue de lui communiquer ses conclusions. Auparavant, elle avait procédé à des auditions :
Mme Frédérique RACON, adjointe au chef de la mission Politiques de formation et de qualification de la DGEFP, Frédéric BONNOT, sous-directeur et  Thomas LEWIN, chef du bureau des établissements à la sous-direction de l'enseignement privé - Secrétariat général - Direction des affaires financières Ministère de l'éducation nationale
M. Patrice HAUCHARD, directeur d'ECAMOD - Ecole des Ateliers de la Mode à Paris.
M. Antoine MARTIN, chef d'établissement de l'AFEP, Associaiton Forézienne d'ecoles de production Saint-Etienne.


- 18 octobre 2012 - refondation de l'école
- Colloque sur la refondation de l'école, au Sénat
Françoise Laborde a organisé, au Sénat, un colloque sur l'école avec pour thèmes : l'art et la culture contre l'échec scolaire et la pédagogie de la laïcité.
Télécharger le programme et l'invitation



- question crible thématique pour briser le plafond de verre, posée par Françoise Laborde à Me la Ministre des Droits des Femmes. Elle lui demande de prendre les mesures nécessaires pour lutter contre les stéréotypes de genre tout au long de la scolarité grâce, d'une part à l'orientation scolaire et d'autre part à un module de formation spécifique pour les enseignants. Françoise Laborde interroge la Ministre des Droits des Femmes lors de la séance de questions cribles thématiques sur les inégalités professionnelles entre les hommes et les femmes. Elle lui demande de prendre des mesures, dans le cadre de la refondation de l'école, afin de lutter contre les stéréotypes de genre tout au long de la soclarité. Dans cette perspective, elle privilégie deux grands axes : la refonte complète du parcours d’orientation des élèves tout au long de la scolarité et l’introduction d’un module pédagogique spécifique dans le cursus de formation des enseignants.
Voir question crible au Sénat le 18 octobre 2012


- 3 octobre - intervention dans l'hémicycle sur la réussite éducative et aussi dans le débat sur la lutte contre l'absentéisme scolaire (voir newsletter de novembre 2012)


-
Commission de la Culture, de l'Education et de la Communication
Françoise Laborde a participé au Groupe de Travail sur le pré recrutement (du métier d'enseignant)
Audition de Mme Evelyne Collin Rovélas (IEN), conseillère technique auprès du directeur académique du Val-d'Oise, chargée de mission pour l'école maternelle, la prévention de l'illettrisme et la formation des enseignants.
Audition de M. Jean-Michel JOLION, chef du service de la stratégie de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Audition des composantes de la fédération syndicale unitaire (FSU) :
- Syndicat national de l'éducation physique de l'enseignement public (SNEP) représenté par Mme Claire Pontais, secrétaire nationale, responsable de la formation
- Syndicat national des enseignants du second degré (SNES) représenté par Mmes Frédérique Rolet, secrétaire générale, et Caroline Lechevallier, secrétaire nationale du secteur « Formation initiale et continue, entrée dans le métier »
- Syndicat national unitaire des instituteurs et professeurs des écoles et PEGC (SNUIPP) représenté par Mme Marianne Baby, secrétaire générale adjointe
- Syndicat national de l'enseignement supérieur (SNESUp) représenté par Mme Gisèle Jean, responsable du secteur Formation des maîtres.
Audition des représentants des syndicats enseignants : Union nationale des syndicats autonomes (SE UNSA) représenté par M. Joël PEHAU, secrétaire général, en charge de la formation, et Mme Stéphanie VALMAGGIA-DESMAISON, secrétaire nationale et du Syndicat général de l'Éducation nationale - Confédération française démocratique du travail (SGEN-CFDT) représenté par Mmes Chantal DEMONQUE et Claudie PAILLETTE, secrétaires nationales
Audition de M. Patrick RAYOU, professeur en sciences de l'éducation à Paris 8, sociologue de l'éducation et de M. Antoine PROST, historien.
Auditions de représentants de la Conférence des directeurs d'IUFM : M. Didier GEIGER, directeur de l'IUFM de l'académie de Créteil, M. Pierre STATIUS, directeur de l'IUFM de Franche-Comté et M. Pierre LEVEL, directeur de l'IUFM de l'académie d'Amiens, suivies de l'audition de M. François LOUVEAUX, inspecteur général de l'éducation nationale, et M. Régis MALET, professeur en sciences de l'éducation à l'université Montesquieu Bordeaux IV, rapporteurs généraux du groupe « Des personnels formés et reconnus » de la Concertation sur la refondation de l'école
Audition de M. Jean-Michel BLANQUER, directeur général de l'enseignement scolaire au ministère de l'éducation nationale, audition de Mme Catherine GAUDY, directrice générale des ressources humaines au ministère de l'éducation nationale et au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.
La commisison a également procédé à des auditions sur les devoirs à la maison de Mme Séverine Kapko, enseignant-chercheur à Paris 8 en Sciences de l'éducation.


- 10 octobre 2012 - rythmes scolaires
Auditions à la Commission Culture Education, au Sénat, de Mr Vincent PEILLON, Ministre de l'Education nationale et de Mme PAU LANGEVIN, Ministre déléguée à la réussite éducative - Françoise Laborde intervient notamment pour faire part aux ministres des résultats de la consultation relative aux rythmes scolaires qu'elle a engagée auprès des maires de la Haute-Garonne.


- 27 juin 2012
Auditions de Mme Sylvie LINDER, coordinatrice nationale de la mission espaces ludiques en milieu scolaire - Françoise Laborde intervient - et Mme Elisabeth MAHEU VAILLANT, formatrice en régulation de conflits en milieu scolaire - Françoise Laborde intervient


- janvier / juin 2012 - mission d'information sur la carte scolaire et mission d'information sur le métier d'enseignant.
Françoise Laborde a participé aux travaux de la commission Culture Education du Sénat relatifs à ces deux missions d'information.
Auditions communes de M. Partice PARTULA, secrétaire général et Mme Cécile BLANCHARD, chargée de mission à la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), Mme Béatrice CHESNEL, présidente de l'Union nationale des associations autonomes de parents d'élèves (UNAAPE), Mmes Valérie MARTY, présidente nationale et Myriam MENEZ, secrétaire générale de l'association des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP) et M. Christophe ABRAHAM, délégué aux relations extérieures de l'Association des parents d'élèves de l'enseignement supérieur (APEL).
Auditions de M. Roger CRUCQ, président de la Fédération autonome de solidarité laïque (FAS), de M. Claude LELIEVRE, historien de l’éducatio et de M. Jean-Luc ROGER, membre du Centre de recherche sur le travail et le développement au Conservatoire national des arts et métiers (CRTD-CNAM).
Auditions communes de M. Joel PEHAU, Dominique THOBY, Claire KREPPER, Secrétaires Généraux des Syndicats des enseignants de l’UNSA (SE-UNSA), suivies de celles de M. Philippe TOURNIER, secrétaire général, M. Michel RICHARD, secrétaire générale adjoint, Mme Isabelle BOURHIS, secrétaire nationale et M. Patrick CAMBIER, secrétaire permanent, du Syndicat national des personnels de direction de l'éducation nationale (SNPDEN) puis de M. Patrick DESIRE et Matthieu BRABANT, CGT Educ'Action.
Diversité et Accès aux études supérieures de M. Rémi FRENTZ, directeur général de l’agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSE), de M. Richard DESCOINGS, directeur de l’institut d’études politiques (IEP) de Paris, Françoise Laborde intervient, et de M. Xavier PATIER, directeur de l’information légale et administrative (DILA) des services du Premier ministre, Françoise Laborde intervient.
Audition de M. Marcel POCHARD, ancien président de la Commission sur l’évolution du métier d’enseignant et de M. Vincent CHRIQUI, directeur du Centre d’analyse stratégique (CAS).
Audition de M. Jean-Michel JOLION, président du comité de suivi de la masterisation, de M. Patrick DEMOUGIN, président de la Conférence des directeurs d’IUFM, de Mme Monique SASSIER, médiateur de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, de Mme Josette THEOPHILE, directrice générale des ressources humaines du ministère de l’Education nationale et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Sénat - Groupe RDSE - Réunion hebdomadaire
Audition de Mr PONS  sur l'évaluation des politiques éducatives, professeur à l'université de Créteil
Audition de MM. Christopher Miles, secrétaire général adjoint et Olivier Donnat, chargé de recherche au Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) du ministère de la Culture et de la Communication, sur l’évolution des pratiques culturelles des Français depuis 1973
Sénat - Cérémonie des voeux du Président du Sénat


ANNEE 2011

- Françoise Laborde est membre de la mission commune d'information sur l'organisation territoriale de l'enseignement scolaire. - Françoise Laborde a signé la pétition à l'initiative de la FCPE : Je signe la pétition de la FCPE ! pour demander l'attribution des moyens supplémentaires nécessaires aux écoles et établissements qui cumulent les difficultés, en ZEP ou ailleurs et exiger l'arrêt du démantèlement de l'école publique sous prétexte de RGPP.