jeudi, 30 mars 2017
FacebookTwitterRSS Feed
   
Texte

Zone de Défense Sud Ouest et nouvelle région Midi Pyrénées Languedoc Roussillon

Conséquences de la fusion des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon sur l'organisation de la zone de défense Sud Ouest

 

Question n° 19452 adressée à M. le ministre de l'intérieur

Texte de la question :
 
Mme Françoise Laborde attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur les conséquences de la fusion des régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon sur l'organisation de la zone de défense Sud Ouest et en particulier sur la prise de décisions. Jusqu'à l'entrée en vigueur du nouveau découpage des régions, c'est le siège situé à Bordeaux qui décidait pour la région Midi-Pyrénées et celui de la zone de défense Méditerranée, installé à Marseille, qui entérinait les décisions concernant la région Languedoc-Roussillon. La création de la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, avec ses treize départements, est l'occasion de créer une zone de défense propre à ce grand territoire. Il serait cohérent que les décisions en matière de sécurité, de gestion des moyens, des missions ou encore des effectifs soient prises en parfaite adéquation avec ce nouvel échelon régional. Dans un souci de préserver la nécessaire proximité de cette institution avec la population et avec les problématiques locales, elle lui demande de conserver des interlocuteurs institutionnels en charge de la zone de défense Sud Ouest, à la fois à Toulouse et à Montpellier.