dimanche, 30 avril 2017
FacebookTwitterRSS Feed
   
Texte

Conférence avec le Comité Laïcité République Toulouse Midi-Pyrénées

Conférence avec le Comité Laïcité République Toulouse Midi-Pyrénées

Samedi 25 février j'étais l'invitée du Comité Laïcité République de Toulouse Midi-Pyrénées pour animer une conférence sur le thème "La laïcité garantit-elle l'égalité femmes-hommes ?"

Voici le texte de l'article paru dans la Dépêche à cette occasion :

«La nécessité d'une pédagogie de la laïcité»
 «La laïcité garantit-elle l'égalité femmes/hommes?». C'est sur ce thème qu'est intervenue la sénatrice Françoise Laborde à l'Auditorium Jean-Jacques Rouch de l'espace des diversités et laïcité, invitée par le Comité Laïcité République Toulouse-Midi-Pyrénées. Accueillie par le président Yves Ortega, la sénatrice a d'abord fait un retour sur la construction historique de la laïcisation de la France. La sénatrice a montré que «le lien entre laïcité et émancipation des femmes n'était pas si évident». Françoise Laborde a aussi rappelé les lois des années 1960-70, de la loi Neuwirth à la loi Weil, pour montrer que la séparation entre le civil et le sacré, elle «a permis à la législation d'accompagner l'émancipation des femmes». L'accent a été mis sur «l'importance de l'action des élus locaux confrontés au quotidien à la gestion de situations de tension, voire de conflit. Il convient de ne pas traiter les faits comme tenants du religieux mais en faisant observer les règles de droit»,a-t-elle insisté ainsi que «sur la nécessité d'introduire à l'école une pédagogie de la laïcité, pour faire la preuve que la laïcité est une liberté et non une contrainte».
Dans le domaine de la santé, elle a cité le livret intitulé «soins et laïcité au quotidien» mis à disposition par l'ordre des médecins de la Haute-Garonne. Elle s'est félicitée également de la mise en place d'un diplôme universitaire «Droits et laïcité», diplôme de médiation culturelle et cultuelle fondé sur la connaissance des lois de la République.Pour conclure, elle a salué le courage de Djémila Benhabib, écrivaine militante féministe, engagée dans un combat pour la liberté d'expression.


La Dépêche du Midi